Qui d’entre-nous peut-il se targuer d’être à l’abri d’un accident ? Une chute soudaine au travail, une agression dans la rue, un accident de la circulation…, Il s’agit là de quelques unes des situations tant redoutées et dont personne n’est à l’abri.

EN DETAILS

  • Qui peut s’assurer? : Toute personne physique ou morale pour le compte de son personnel.
  • Procédure de souscription :

    Déclarer :
    • la liste du personnel,
    • votre identité,
    • le secteur d’activité,
    • le capital à assurer.
  • Garanties : Versement d’un capital en cas de décès, d’invalidité partielle et permanente, ainsi que des frais médicaux à la suite d’un accident.
  • Mode de règlement : Règlement au comptant.

Ces événements (et bien d’autres) peuvent se solder par des atteintes plus ou moins graves, non seulement sur la santé de l’individu mais aussi sur ses finances : hospitalisation, achat de médicaments, arrêt de travail, invalidité, etc. En somme, des dépenses coûteuses et surtout imprévues.

Alors, comment préserver sa santé et palier à tous ses frais ?

Le contrat d’assurance « Personnel contre les accidents » est la réponse la mieux indiquée.

Qu’est-ce que l’Assurance Personnel contre les Accidents ?
C’est un contrat d’assurance de personnes. Il vous permet pour votre compte personnel, ou celui de votre famille, de compenser, dans la mesure du possible, les conséquences pécuniaires qu’un accident, dont vous seriez victime, pourrait avoir sur vous et vos proches.

C’est donc un contrat de prévoyance qui a pour objet de vous garantir le paiement d'indemnités, à vous ou à vos ayants droit, dans le cas ou vous seriez victime d’un accident corporel, tant au cours de votre vie professionnelle qu’en dehors de celle-ci.
Les prestations pouvant être servies dans le cadre de ce contrat, correspondent aux différentes situations dans lesquelles vous pouvez vous retrouver, à la suite d’un accident, à savoir :

  1. En cas de décès 

Un capital sera versé aux bénéficiaires désignés, à défaut, aux ayant-droits.

  1. En cas d’incapacité permanente (partielle ou totale) :

L’invalidité dans ce cas, doit être définitive. Dans les deux cas, c’est à l’assuré que reviendra l’indemnité, servie sous forme de capital, dont le taux est équivalent à celui de l’infirmité

  1. En cas d’incapacité temporaire de travail (ITT) :

Suite à un accident, vous pouvez être appelé à interrompre momentanément votre travail et être privé de tout gain pendant cette période. Dans ce cas, Ogar vous verse l’indemnité quotidienne prévue, jusqu’à votre réintégration (sans que cela ne dépasse 365 jours).
Si vous n’exerce aucune profession, l’indemnité est servie en totalité pour le temps où vous serez obligé de garder la chambre.

  1. Les frais médicaux, pharmaceutiques et d’hospitalisation :

Suite à un accident garanti, les frais médicaux, pharmaceutiques et les notes d’honoraires, sont totalement  remboursés, mais  dans les limites fixées aux conditions particulières.

Important :
Vous et vos ayants droit, conservez votre droit de recours contre le(s) tiers responsable(s), sauf en ce qui concerne les frais médicaux, pharmaceutiques et d’hospitalisation, car ils sont pris en charge par l’assureur.

Quels sont les risques couverts par cette assurance ?

Les accidents couverts dans le cadre de ce contrat, sont ceux qui surviennent dans l’une des circonstances suivantes :

  • Les conséquences d’actes médicaux ou chirurgicaux, consécutifs à un accident garanti ;
  • Accidents survenant au cours de l’usage et de la conduite des véhicules automobiles et cycle à pédales ;
  • Les accidents survenus en cas de légitime défense ou tentative de sauvetage de personnes en danger ;
  • Accident survenu à l’assuré lorsqu’il est transporté à titre de passager par tous moyens de transport public de voyageur ;
  • Accident résultant de la pratique des sports en qualité d’amateur ;
  • Les accidents causés par la foudre ;
  • Les piqûres d’insectes et les morsures d’animaux.
  • D’autres risques peuvent être garantis. Exemples : la pratique de tous les sports à titre professionnel, la conduite d’une moto d’une cylindrée supérieure à 50 cm3, etc.

Important :
Ne sont pas considérés comme accidents :

  • Les opérations chirurgicales et leurs suites de quelque nature que ce soit ;
  • La chirurgie à titre préventif ou esthétique ;
  • Les cures thermales et l’héliothérapie ;
  • La grossesse, les fausses couches, les accouchements et leurs suites ;
  • Les apoplexies, les insolations, les hernies, les lumbagos et les déchirures musculaires.

Les taux varient en fonction du niveau de risques du secteur géographique et de la catégorie socioprofessionnelle.

LA COTATION DE LA PRIME

Garanties
Capital
Décès
1.200 FCFA
Invalidité partielle et permanente
1.200 FCFA
Frais médicaux
500.000 FCFA
Frais médicaux
500.000 FCFA

A.P.A, une protection indispensable